Archives de la catégorie ‘Solidarité

Rotary Club de Taroudant : Passation de Présidence

Sans titre

 

passationheidi

 

Sans titre Sans titre

Publicités

Publié 19 mai 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Associations, Région, Solidarité

Communiqué de l’UFE : Société Française de Bienfaisance

Presse-papiers-1

.

La SFB :

Présentation SFB pdf pour communications (2)

Publié 11 mai 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Associations, Solidarité

AGADIR : CŒUR D’ARGAN, UN RALLYE QUI FAIT BATTRE LE CŒUR DES FEMMES

par Nathalie Perton – agadir.madeinmedina.com – 25/04/2015

BELLE CAUSE ON THE ROAD Il n’est pas nécessaire d’avoir de raison pour souhaiter écumer les dunes du Souss, néanmoins participer à l’information, au soutien et à la collecte de fonds pour la recherche sur les cancers féminins fait, selon nous de ces femmes au grand cœur (d’Argan) des héroïnes que nous voulions mettre à l’honneur.

616

Le concept

Initié par l’association « Les Lyonnes de Tatooïne », le rallye Coeur d’Argan qui se déroulera du 09 au 15 mai 2015 propose un raid  » Aventure et Solidarité « , en 4×4, d’une durée de 6 jours dans le sud du Maroc, et réservé aux femmes. Son objectif : oeuvrer et participer à la lutte contre les cancers féminins.
Aux antipodes d’autres rallyes impliquant la possession d’un véhicule tout terrain et de frais d’inscriptions élevés, Cœur d’Argan invite toutes les femmes, atteintes ou pas par ces maladies et leur fournit les 4X4. 10 % du montant de l’inscription par équipage sont reversés à des associations de lutte contre le cancer : Europa Donna Forum France (une association militante qui informe, rassemble et soutient les femmes dans la lutte contre le cancer du sein) et l’Association Rose (qui soutient les femmes atteintes de cancer en publiant un magasine féminin, de qualité distribué à grande échelle – plus de 180 000 exemplaires- dans les hôpitaux et centres de lutte contre le cancer.)

Une lutte fraternelle

Dans ce rallye ; des femmes atteintes de ces maladies lutteront au côté d’autres, solidaires. Peut-être comme raisonnent les cœurs des femmes, assises en train de casser les noix d’argan dans les villages du Souss, ensemble, dans leur condition et ensemble pour la dépasser. C’est un très joli challenge et une remarquable aventure qu’elles nous proposent là, car c’est aussi la perspective de sortir de l’isolement, corollaire pesant de la maladie, c’est aussi se mettre en face d’autres épreuves, d’autres luttes, avoir une activité physique contrôlée et dans la mesure de leurs capacités. C’est aussi, ce rallye, la découverte des paysages marocains, partant d’Agadir vers le grand Sud et les échanges improvisés avec les populations locales, les discussions, la sensibilisation, toute une communication informelle autour de ces maladies.

A l’origine ; une révélation dans les dunes

Valérie Lugon est la fondatrice de ce raid, fondatrice également de l’association des Lyonnes de Tatooïne. En 2007 elle est elle-même touchée par un cancer du sein. Alors qu’elle est en prise avec la maladie, elle effectue un voyage dans le Sud marocain. C’est hissée au plus haut de la grande dune de Merzouga que lui vient cette conviction, sa révélation, charriée par les vents du désert : elle doit combattre pour ses enfants, son mari et peut être pour toutes les femmes qui ont besoin d’entendre murmurer à leurs oreilles que le combat est possible, qu’elles peuvent lutter ensemble et que, peut être, une traversée initiatique dans le désert, ce qu’elle apporte de difficultés, mais aussi de sérénité, ce qu’elle dit de notre place fondamentale au monde révélée par les grandes dunes, peut être, surement, leur donnera un élan, fondamental voire nécessaire. Cœur d’Argan nait ce jour là avec une inscription indélébile dans les beautés du Sud marocain.

La lutte contre les cancers féminins au Maroc

Il faut savoir que chaque année en France plus de 320 000 personnes sont touchées par le cancer. Même si la mortalité a fortement diminué ces vingt dernières années, il reste néanmoins, près de 150 000 personnes qui en meurent tous les ans. Si les bilans et chiffres sont plus difficiles à trouver au Maroc, tant la prévention, la sensibilisation et la communication autour de ces maladies sont tardives, la Fondation Lalla Salma, créée par notre altesse la Princesse Lalla Salma, fait peu à peu des émules dans le pays.

C’est aussi par la confrontation de femmes touchées par ce combat, que, comme autour d’un cercle où l’on casse les noix d’argan, on fera avancer la lutte des femmes et entres autres la lutte contre les cancers féminins au Maroc.

Alors, quel soit celui des seize équipages du Raid Coeur d’Argan que vous déciderez de supporter, faîtes comme Made in Agadir, encouragez-les toutes pour leur combat !

Dar Al Atfal : journée Portes Ouvertes hier

Ard al Atfal_0001

 

Toutes les dernières créations des ateliers de couture étaient présentées :

20150318_152059

20150318_153108

20150318_155255

 

L’Atelier de coiffure a présenté un défilé avec des modèles de tresses New Look :

20150318_160914

20150318_160936

20150318_160941

20150318_160942

20150318_160945

20150318_161018

20150318_161101

 

Une petite pièce de théâtre a été présentée ensuite pour sensibiliser sur la violence à l’égard des femmes :

20150318_161228

20150318_161415

20150318_161457

20150318_161742

 

Les personnes méritantes de l’Association ont été récompensées par des diplômes d’honneur :20150318_162346

20150318_162354

20150318_162448

20150318_162653

20150318_162944

20150318_163245

20150318_163510

 

et j’ai eu la grande surprise d’être honoré, moi aussi, par l’association pour l’aide que je lui apporte par la couverture médiatique de ses événements sur le blog :

Ard al Atfal

 

Bravo à cette Association méritante pour le travail qu’elle réalise pour aider les femmes et les enfants qui en ont besoin !

APPEL À UNE PROMESSE DE DON.

De la part de Jean-Louis Huc (Bamboo Thaï)

A l’initiative de mes filles Salma et Sarah. Je me fais leur représentant :

10422257_666826703445820_6341283371304710007_n

 

Historique : mes filles m’ont chargé d’une mission : trouver 18.000 dhs pour appareiller la fille de Khadija Boutaleb notre employée de maison depuis 10 ans.
Parce qu’elles ne comprennent pas qu’elles puissent être soignées correctement et pas leur petite copine Salma Boutaleb, qui en plus de ses handicaps physiques ( son bassin ne grandit pas normalement et son crâne de se forme pas assez vite);
A la rentrée des classes 2013 nous nous sommes rendus compte avec les enseignants qu’elle est sourde, en effet comme le souligne le certificat médical et les analyses que nous lui avons fait faire, elle présente une surdité bilatérale congénitale. Un système d’implant cochléaire serait l’idéal mais il coûte 215.000 dhs. Alors pour l’instant et pour lui venir en aide au moins pour son audition nous demandons une promesse de don de 200 dhsde la part de 80 donateurs ou plus si vous le pouvez.

Nous vous tiendrons régulièrement au courant de l’avancée des promesse de dons. Et des noms des participants.
Nous joignons à notre demande tous les justicatifs. Les dons serons directement faits au nom du fournisseur d’appareillage.
Une fête sera organisée au restaurant BAMBOO THAÏ le jour de la pose de son appareil.
A votre bon cœur messieurs dames..!

N’OUBLIEZ PAS QUE SALMA BOUTALEB ET MES FILLES CONNAISSENT LE LANCEMENT DE CETTE OPÉRATION AVEC UN GRAND ESPOIR.

JEAN LOUIS.

Comment rester insensible à cet appel ?

Les justificatifs :

11019410_666826390112518_2399221413421718433_n

1374258_666826453445845_375437848956254917_n

10989464_666826496779174_3993373545256197840_n

10411238_666826560112501_7197867028516997422_n

 

 

Publié 18 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Solidarité

Le concert du duo Virginie d’Avezac (violon alto) et Zachary Deak (piano) au Sofitel Thalassa Sea & Spa

Nous avons assisté hier soir au concert donné par le superbe duo Virginie d’Avezac (violon alto) et Zachary Deak (piano), à l’Amane Bar de l’hôtel Sofitel Thalassa Sea & Spa que les hôtels Sofitel avaient mis généreusement à la disposition de l’Association Hayati pour l’occasion.

IMG_7285

C’est grâce à Philippe et Christine Alléon que cette soirée a pu avoir lieu et presque tous les bénévoles de l’Association Hayati étaient là, avec beaucoup d’amis. Malheureusement, je ne les ai pas tous en photo !IMG_7284

IMG_7288

IMG_7291

IMG_7292

 

Quelques photos de ce si talentueux duo qui nous a enchantés par ce concert :

IMG_7297

IMG_7299

IMG_7301

IMG_7302

IMG_7310

IMG_7313

IMG_7318

IMG_7321

IMG_7323

IMG_7325

IMG_7326

 

Ils aiment tous les deux Agadir et c’est avec un grand plaisir que nous les reverrons ici exprimer leur talent !

Visite le 6 mars de l’Association Dar Taliba d’Amskroud

Visite vendredi de Dar Taliba Amskroud, une association qui fait partie d’une plateforme de solidarité de la région, qui englobe de nombreuses et si utiles associations dont, en particulier Hayati, Dar Al Atfal et beaucoup d’autres.

Parmi ses partenaires, en particulier la Préfecture d’Agadir Ida Outanane, l’Entraide d’Agadir, l’INDH, le Conseil Régional Souss-Massa-Drâa, le Conseil Préfectoral d’Agadir Ida Outanane, le CRDH d’Agadir, figurent des Associations de Loire-Atlantique, département qui a de nombreux liens de solidarité avec la région d’Agadir : le Conseil Général de Loire Atlantique, la plateforme sociale Agadir-Nantes, la Fédération des Français de Loire Atlantique.IMG_7241

Le but principal de cette association est de lutter contre l’abandon scolaire de jeunes filles qui sont en majorité issues du milieu rural, en leur assurant l’hébergement et la nourriture.

En effet nombreuses d’entre elles viennent de douars reculés et mal desservis qui, sans cette structure ne pourraient pas poursuivre leur scolarité.

Quelques photos de cet établissement :


IMG_7246

des bâtiments propres et bien entretenus, avec tout le sanitaire adapté à cet accueilIMG_7245

Des dortoirs qui sont maintenant trop exigus pour recevoir toutes les jeunes-filles qui en font la demande, et qui auraient besoin de cloisonnements pour donner plus d’intimité à ces jeunes-filles : il y a deux dortoirs de 50 lits comme celui-ci.IMG_7244

La salle à manger où elles partagent toutes les repasIMG_7250

La cuisine (petite) où s’accomplit la prouesse de préparer  plus de 100 repas matin, midi et soir !IMG_7251

La réserve alimentée en partie par des dons de diverses entreprises et coopérativesIMG_7252

 

Dans la salle commune, elles disposent d’une bibliothèque pour les aider dans leur scolarité :IMG_7254

IMG_7255

 

Nous avons été accueillis par Fatima Zohra El Hajji, Présidente très efficace de l’Association, entre Nicole (à sa droite) et Danièle Bilat responsable santé, hygiène et diététique des enfants de l’Association HayatiIMG_7260

Nous étions accompagnés de ma soeur Régine au centre et son mari Georges à droiteIMG_7261

et également de Laurence Fourcot-Lemoine chargée de l’accueil des mamans à l’Association Hayati

IMG_7274

et de Marco Lemoine, trésorier de Hayati

IMG_7267

Un délicieux couscous nous a été servi :

IMG_7257

Ces jeunes-filles au nombre de 105 actuellement sont hébergées et nourries par l’association moyennant une participation annuelle de 300 dirhams !
et elles sont visiblement heureuses :

IMG_7262

IMG_7264

IMG_7265

Elles se sont mises à chanter pour nous remercier de notre visite (y compris tout l’encadrement)IMG_7270

IMG_7277

et elles sont toute sorties pour nous dire « A Bientôt« IMG_7278

 

Agadir : La Fondation Rotary célèbre le cent-dixième anniversaire de sa création

par Abdelfattah Aberbri – lematin.ma

 

La-Fondation-Rotary.jpg.

La Fondation Rotary a récemment célébré, à Agadir, le cent-dixième anniversaire de sa création, le 23 février 1905 par un certain Paul Harris, qui évoluait en tant qu’avocat à Chicago.

Cette date est fêtée sous le nom de la Journée mondiale de la paix et de l’entente mondiale. Et ce n’est qu’en 1917 que la Fondation Rotary a été créée. La cérémonie de célébration de l’événement a constitué une occasion pour évaluer cent dix ans d’action et de labeur qui débouchent sur le bien-être de l’humanité. Cet organisme mondial compte, aujourd’hui, plus de 1,2 million de membres et 34.000 clubs dans plus de 200 pays, qui décident ensemble, échangent les idées et passent à l’action.

Se penchant sur le bilan des avancées de cet organisme, on a rappelé qu’à l’occasion de la célébration de son 30e anniversaire, il a entrepris une initiative revêtant une grande ampleur. Il s’agit de l’initiative mondiale d’éradication de la polio. Cette initiative, qui a nécessité une enveloppe de 1,2 milliard de dollars, a contribué à l’éradication de cette pathologie à un taux estimé à 99%. Le Maroc fut l’un des pays qui en ont bénéficié.
Cette occasion a ainsi permis d’évaluer les actions du RC Agadir Doyen. Il s’agit du parrainage, le 15 novembre 1950, du RC de Casablanca et la participation des rotariens aux actions humanitaires prodiguées aux sinistrés du tremblement d’Agadir, le 29 février 1960. Au mois de juin 1984, il organise, à Agadir, la conférence du district 173 et signe, en 1990, le parrainage du RC Agadir Vallée du Souss.

Et en 2008, il parafe le parrainage du Rotaract Agadir Founty. Deux ans plus tard, il conclut un autre parrainage de l’Interact Agadir Tawssna. Le club Rotary Agadir Doyen a organisé, du 29 mars au 1er avril 2012, sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, la conférence du District 9010. Et contracte deux ans plus tard le parrainage du Rotaract Agadir Talalite. Il incombe de rappeler, que cet organisme déploie des actions importantes dans le domaine pédagogique, en terme notamment d’enseignement préscolaire en milieu rural, dont le soutien alloué aux associations locales à Tiwizi, à Chtouka Aït Baha et à Guelmim.

Un budget global estimé à plus d’un million de dirhams a été alloué à ce domaine, la dernière subvention ayant été accordée en 2014. Sans oublier le soutien important apporté à la jeunesse : il contribue au développement des talents et des vocations, élabore et met en œuvre des programmes riches et variés, dédiés à la jeunesse.

 

Publié 6 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Solidarité

Journée « Portes ouvertes » de l’Association « Ard Al Atfal – Terre des Enfants » le mercredi 18 mars

A l’occasion de la JOURNEE MONDIALE DE LA FEMME, l’Association Ard Al Atfal organise une journée « Portes Ouvertes » le mercredi 18 mars de 15 H 00 à 18 H 00 au siège de l’Association (près du dôme de l’ancien marché de gros, Av. Al Mouquaouama)

Participeront à cet événement :

  • l’Atelier de Couture de l’Association Ard Al Atfal, avec exposition-vente d’articles confectionnés par les femmes bénéficiaires de l’Association
  • l’Atelier de Cuisine avec vente de petits délices préparés par les femmes bénéficiaires de l’Association
  • l’Atelier de Coiffure avec des modèles de tresses Nouveau Look.

 

Publié 5 mars 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Associations, Solidarité

Changement d’horaire pour le Concert exceptionnel du duo Virginie d’Avezac et Zachary Deak le 7 mars au Sofitel Thalassa Sea & Spa au bénéfice de l’Association Hayati pour la Protection de l’Enfance

Ce concert était annoncé initialement à 19 H 30,

La direction du Sofitel vient de prévenir que le cocktail démarrerait à 18h30 et le concert au plus tard à 20h…

concert-7-mars-2015-flyer

Coopération : L’AECID (Agencia Española para la Cooperación Internacional y el Desarrollo) appuie la région Souss MassaDrâa

MAP – lematin.ma
SMD_Equipements_Hygiene.jpg
Livraison d’équipements d’hygiène, à dix communes urbaines de la région SMD. Améliorer le cadre juridique à travers une refonte générale de la réglementation régissant ce domaine afin de délimiter les compétences de chaque intervenant. Ph : MAP

Livraison d’équipements d’hygiène à dix communes urbaines de la région Souss-Massa-Drâa. Accélérer les démarches nécessaires au transfert de ces équipements pour qu’ils soient opérationnels au plus vite.

La wilaya de la région Souss-Massa-Drâa a abrité, jeudi, une cérémonie de réception et de livraison de véhicules et d’équipements au profit des bureaux d’hygiène relevant de dix communes urbaines de la région.

Ces équipements consistent en dix véhicules et autant de triporteurs, outre des kits d’hygiène au profit des communes urbaines d’Inezgane, Aït Melloul, Dcheira Al Jihadiya, Tiznit, Taroudant, Sidi Ifni, Tafraout, Ouarzazate, Zagora et de Tinghir.

Intervenant à cette occasion, le wali de la région gouverneur de la préfecture d’Agadir Ida Outanane Mohamed El Yazid Zellou a affirmé que la livraison de ces équipements s’inscrit dans le cadre du programme de coopération, initié entre la Direction générale des collectivités locales et l’Agence espagnole pour la coopération internationale (AECID). Cette opération fait aussi partie du programme d’appui aux collectivités territoriales (CAP 2009) ayant démarré en 2012 avec trois objectifs fondamentaux, en l’occurrence le renforcement des capacités des bureaux communaux d’hygiène (BCH), la modernisation de leur gestion et la création de synergie avec les communes voisines. Mohamed El Yazid Zellou a appelé par la même occasion à accélérer les démarches nécessaires au transfert de ces équipements pour qu’ils soient opérationnels au plus vite. De son côté, le gouverneur directeur de la planification et de l’Equipement au ministère de l’Intérieur El AkelBentouhami a assuré que la concrétisation de cette opération s’inscrit dans le cadre de la stratégie sanitaire nationale qui s’articule autour de quatre objectifs. Il s’agit, a-t-il dit, de doter les collectivités d’une véritable administration munie de moyens financiers et de ressources qualifiées, assurer une plus large participation au financement des programmes des BCH à l’aide de conventions de partenariat, créer une meilleure synergie entre les différents acteurs et intervenants concernés par les questions d’hygiène et d’améliorer le cadre juridique à travers une refonte générale de la réglementation régissant ce domaine afin de délimiter les compétences de chaque intervenant. La coordinatrice générale de l’AECID Cristina Sallinas s’est, pour sa part, félicitée de la concrétisation de cette opération, tout en saluant l’excellence des liens de coopération unissant l’Agence espagnole et ses partenaires au niveau de la région SMD. La cérémonie de remise de ces équipements s’est déroulée en présence notamment du gouverneur de la préfecture Inezgane Aït Melloul, de la consule générale d’Espagne à Agadir, du président du Conseil régional, des élus et représentants des communes urbaines cibles.

Publié 21 février 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Coopération, Solidarité

L’ASSURANCE MALADIE POUR LES INDÉPENDANTS EN VIGUEUR EN JANVIER 2016

lnt.ma/

seddiki-600x300

 

L’Assurance maladie des indépendants, une catégorie ne bénéficiant ni de couverture sociale ni de pensions de retraite, entrera en vigueur à compter de janvier 2016, a annoncé, vendredi à Agadir, le ministre de l’Emploi et des affaires sociales Abdeslam Seddiki.

« Cette mesure concerne les pharmaciens au même titre que les autres catégories concernées par le programme élargi de la couverture sociale des indépendants », a affirmé le ministre à l’ouverture du 3ème Grand salon des pharmaciens du Sud, initié du 13 au 14 février par l’Alliance des syndicats des pharmaciens du Sud (ASPS), sous l’égide du ministère de la Santé et de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc (FNSPM).)

Il a souligné « l’impact important de cette mesure » qui, a-t-il dit, permettra d’élargir la couverture sociale à d’autres catégories comme les étudiants, les artisans et les professionnels du transport, ce qui se répercutera positivement sur l’activité des pharmaciens « dont près de 40 pc d’entre eux passent par des crises financières aigues ».

Appelant les professionnels du secteur à intensifier les efforts et à contribuer efficacement à la mise en oeuvre de cette mesure, il a considéré que le Maroc, qui compte actuellement un peu plus de 10 mille pharmaciens, a besoin de redoubler cet effectif, du fait que près de 50 pc des citoyens recourent aux herboristes pour leur médication en l’absence d’une couverture sociale et médicale.

Plus tôt, le président de l’ASPS Hamid Ouahbi avait qualifié de « paradoxe effarant le fait que le pharmacien lui-même ne bénéficie ni de retraite, ni de couverture médicale, ni de protection sociale », appelant par la même à associer les professionnels à l’élaboration des politiques sectorielles afin « de rompre avec les résultats limités de la couverture sociale ».

L’intervenant a soutenu que l’expertise du pharmacien, sa formation scientifique et son interaction positive avec les patients comme avec son environnement immédiat sont autant d’éléments qui militent en faveur de sa libération de « l’image stéréotypée de vendeur ou revendeur de médicaments », afin d’en faire un acteur essentiel dans le chantier du développement socioéconomique escompté.

Placée sous le signe « la régionalisation est une obligation d’urgence pour la réussite de la nouvelle politique du médicament et de la pharmacie au Maroc », cette 3ème édition du Grand salon des pharmaciens du Sud, après celles de Taroudant et de Dakhla, regroupe plus de 70 exposants et pas moins de 500 participants, dont des experts, des conseillers et des professionnels du secteur pharmaceutique.

Au programme de cette rencontre, dont l’ouverture a été émaillée par une série d’hommages à nombre d’acteurs et d’intervenants du secteur, figurent deux conférences sur « les éléments-clés de la réforme de l’ordre des pharmaciens » et « les nouveaux acquis de la profession », avec la participation d’une pléiade d’intervenants et d’acteurs institutionnels du ministère de tutelle, de l’ASPS et de la FNSPM.

Les travaux de ce salon devront se poursuivre par l’organisation d’une série de conférences et d’ateliers animés par des professeurs, des consultants et des experts confirmés avec la participation de laboratoires pharmaceutiques, qui traiteront de thématiques variées allant de la nutrition à la gestion et à législation pharmaceutiques, en passant par la dermatologie, l’hématologie, le diabète ou l’urologie.

Créée en 2012, l’ASPS regroupe près de 850 pharmaciens affiliés au Syndicat des pharmaciens de la wilaya d’Agadir, Syndicat des pharmaciens de la province de Taroudant et région, Syndicat des pharmaciens d’Ouarzazate, Zagora et Tinghir, Syndicat des pharmaciens de Tiznit et régions, Syndicat des pharmaciens de la wilaya de Guelmim-Essmara, Syndicat des pharmaciens de la province de Tantan, et au Syndicat des pharmaciens de la région d’Oued Eddahab-Lagouira.

Publié 14 février 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Santé, Société, Solidarité

Africa Lion commence mardi à Agadir

medias24.com

Le plus grand exercice militaire annuel américain en Afrique, Africa Lion, commence ce mardi 2 février à Agadir. Il réunira 7 pays dans sa première phase.

Soldats marocains et marines us au cours de l'exercice précédent.

Soldats marocains et marines us au cours de l’exercice précédent.

Le Maroc, les États-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Tunisie, la Mauritanie et le Sénégal entament ce mardi à Agadir, la première phase de l’exercice annuel Africa Lion 2015.

L’exercice débutera par un atelier de renforcement des capacités de renseignement au cours de la première semaine de février. La phase principale de l’exercice aura lieu mi-mai.

L’exercice est effectué conformément aux normes d’exploitation de la paix mandatées par l’ONU. Chaque événement est conçu pour renforcer la coopération et la maîtrise opérationnelle entre les nations pour les crises futures et de la réponse d’urgence dans la région. La formation met l’accent sur le renforcement des capacités militaires combinées et en intégrant les expériences et les leçons apprises par les participants.

La deuxième phase de l’exercice implique environ 2.500 personnes originaires des 7 pays participants auxquels se joindront des contingents des Pays-Bas et en Belgique. Le scénario de l’exercice 2015 se concentre sur l’aide humanitaire, les secours en cas de catastrophe, les opérations de stabilité, de commandement et de contrôle avec un volet maritime. Les forces aériennes marocaine et américaine seront également impliquées, notamment dans le ravitaillement en vol et l’appui aérien rapproché missions de formation.

Publié 1 février 2015 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Solidarité

Solidarité Taghrate. Clap de fin

letelegramme.fr

La signature de la prise en charge des denrées : Houria de Soroptimist, Kadija de l’inspection académique, Abdellah le directeur du groupement scolaire, Brahim de l’Association des familles du village (de gauche à droite)

 

Conformément aux décisions prises lors de l’assemblée générale extraordinaire du 15 octobre, l’association Armor Goëlo Solidarité Taghrate a effectué un virement de 3.157,52 € au Club Soroptimist d’Agadir afin d’améliorer le quotidien alimentaire de la nouvelle cantine pendant trois ans dans le cadre des conventions passées avec et entre partenaires marocains. Les travaux extérieurs réalisés à l’école ont résisté En raison des fortes intempéries survenues au Maroc, la route d’accès à Taghrate a été emportée sur 7 km dans la vallée du Paradis. Les travaux extérieurs réalisés par AGST à l’école ont résisté. Mais la mise à disposition des denrées alimentaires pour l’année scolaire 2014-2015 n’a pu se faire à l’école que le samedi 13 décembre, en présence de l’ensemble des enfants et des partenaires du projet de rénovation de l’école. Les denrées alimentaires, dont la commune d’Aqesri a assuré le transport depuis Agadir, ont été prises en charge par l’association des familles du village. L’Inspection académique a fourni le matériel de cuisine, les tables et les chaises. Pour marquer cette journée, Soroptimist Agadir avait convié, grâce à un don, l’ensemble des participants à partager un repas de fête qui a été particulièrement apprécié par les enfants et qui constituera pour eux un bon souvenir au terme de leur parcours scolaire. C’était jour de fête à l’école de Taghrate et pour AGST la satisfaction du devoir accompli jusqu’au bout. « La boucle est bouclée et le relais passé ! », a déclaré Michel Laudrin, président d’AGST.

Publié 22 décembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Région, Scolarité, Solidarité

La mobilisation de l’UFE en faveur des sinistrés de la région Tiznit / Aglou / Mirleft

Presse-papiers-1

 

 

Presse-papiers-2

Publié 15 décembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Associations, Solidarité, UFE

Le Lion’s Club l’Arganier – Agadir se mobilise également pour aider les sinistrés des inondations

Bul Sinistrés1

Bul Sinistrés2

Bul Sinistrés3

Publié 11 décembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Solidarité

Action du Rotary Maroc en faveur des sinistrés des inondations

Aide aux sinistrés des dernières intempéries qui ont frappé le sud du Maroc, et qui ont laissés derrière eux des dégâts considérables tant qu’en pertes humaine que matérielle.

Les clubs Rotary de l’ensemble du Royaume se sont mobilisés pour venir en aide aux sinistrés de la région sud du Maroc, et alléger la souffrance des personnes qui ont tout perdu ; maison avec tout ce quelle contient, bétail, etc…

Les clubs Rotary d’Agadir se sont également mobilisés pour la collecte et l’achat de vêtements, ainsi que des denrées  alimentaires : ( huile, thé ,sucre, riz, lentille, haricot blanc, etc…)  en nombre de 335 paniers, 200 matelas, 1100 couvertures, 1000 bidons d’eau de 5l, 350 sacs de farine de 10 Kg, des serviettes de bain des draps des peignoirs, 11 520  boites de sardines.

Tout cette marchandise à été acheminée ce jour dimanche 7/12/2014, et distribuée par des Rotariens eux même, ainsi que des membres du club Inner Wheel, des Rotaractiens et des Interactiens, dans la commune de : Imi Oughgmi, ainsi que dans la commune de : Ait Bennani, toute les deux dans la province de Chtouka Ait Baha.

10846429_827601647283538_6545589595410406666_n

10403292_827599217283781_5705198929352001542_n

1898067_827602100616826_2620411204850689056_n

1897690_827603053950064_461331670354911874_n

.

.

Un bref aperçu sur le Rotary :

Le Rotary International comprend 34380 clubs répartis dans près de 200 pays, 534 districts, et 34 zones. Il y a 1 206 879 Rotariens dans le monde.

Le Rotary est le premier club service au monde et les rotariens sont des femmes et des hommes issus du monde des affaires ; des professions libérales et du monde civique ; organisés en clubs  qui  se réunissent chaque semaine  et sont apolitiques et ouverts à toute culture ; ethnie et croyance.

Le Rotary est un réseau mondial de bénévoles qui s’efforcent d’améliorer les conditions de vie de leur communauté ; et de promouvoir la bonne volonté au travers d’actions sociales ; d’échanges culturels et de subventions humanitaires.

Les Clubs Rotary d’Agadir ont su agir dans ce sens est réaliser de belles actions humanitaires au fil des années, au profit de la communauté et de la région :comme les installations de châteaux d’eau , dons de minibus aux associations de prise en charge des Handicapés ; don d’ambulance ; équipements d’écoles et de salles multimédia ; le préscolaire, distribution de vélos aux filles du milieu rural ; équipement de puits par des dispositifs de potabilisation de l’eau par des rayons UV ; caravanes médicales  et diverses actions de dons de vêtements de lunettes et fournitures scolaires .

La fondation Rotary est la branche philanthropique de l’organisation. Elle soutient les actions humanitaires des clubs sous forme de subvention mondiale; les programmes d’échange destinés à renforcer la bonne volonté et l’entente internationale. Elle accorde chaque année des bourses d’études, et plusieurs millions de dollars en subventions aux actions locales et internationales montées par les clubs et districts.

Depuis plusieurs années que le Rotary existe à Agadir,  il a contribué par ses actions à rendre service et à rayonner le Rotary dans sa région grâce à la diversité de ses actions, à la générosité et au dynamisme de ses membres; et à ses amitiés avec d’autres clubs au-delà des frontières.

Il a toujours veillé à être à l’écoute; à s’intégrer à sa région ; accompagner son rayonnement lutter contre l’abandon scolaire ; aider à l’accès à l’éducation de base ; aux soins de santé et à la sensibilisation à l’hygiène de vie ; et ce en formant des clubs d’amis qui ont pour devise servir d’abord.

Vidéo qui retrace le déroulement l’action Humanitaire du Rotary dans le village de IMI OUGHGMI , région de Chtouka Ait Baha, avant et pendant l’action :

Publié 11 décembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Région, Solidarité

Visite à l’Association Hayati pour la protection de l’enfance

J’ai transmis il y a quelques jours un « Appel au secours » de l’Association Hayati qui a vraiment besoin d’aide pour pouvoir continuer son oeuvre de protection de l’enfance à Agadir.

J’ai profité pour y effectuer une visite, de la présence de l’International Inner Wheel (Rotary féminin) Club Agadir Titrit qui était venue remettre des dons pour aider l’Association Hayati à fonctionner un peu mieux.

Ci-dessous, une présentation complète de cette belle Association si utile à l’enfance qui a besoin d’être secourue et quelques photos prises sur place.

Hayati Hayati_0001 Hayati_0002 Hayati_0003 Hayati_0004Quelques photos prises au siège de l’Association Hayati, dans ce local si petit que l’Association doit refuser de nouveaux enfants :

IMG_6685

IMG_6687

La remise des dons de l’International Inner Wheel, club Agadir Titrit :IMG_6688

IMG_6693

IMG_6697

IMG_6704

L’Association bénéficie également de la mise à disposition de 4 salles par l’Ecole publique Khiam II, très utiles mais qui sont séparées du siège et dont l’accès n’est possible que pendant les heures d’ouverture de l’Ecole :IMG_6705

IMG_6708

IMG_6709

IMG_6711

IMG_6714

IMG_6716

IMG_6717

 

Hayati est également implantée aux Aït Melloul.

Si vous le pouvez, apportez votre aide, si minime soit-elle à cette belle association… Les petites gouttes d’eau…

Publié 10 décembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Associations, Société, Solidarité

Sidi Ifni : Des aides payantes pour les sinistrés ! ! !

par Fatiha Nakhli – leconomiste.com
  • Les légumes vendus à 3,50 DH le kilo
  • Les autorités locales confirment

Les légumes sont vendus à 3,50 DH le kilo dont 1,50 DH est empoché par les commerçants du marché de gros. Ce sont eux en effet qui s’occupent de «la vente ». La population doit ainsi payer pour des subventions qui lui sont initialement destinées et qu’elle aurait dû recevoir gratuitement !

Qui l’aurait cru ? Les aides diligentées vers Sidi Ifni atterrissent bien chez les populations sinistrées ayant subi les dernières intempéries en date. Toutefois, les victimes doivent payer pour ces produits de première nécessité et pour les bonbonnes de gaz! Les légumes sont vendus à 3,50 DH le kilo dont 1,50 DH est empoché par les commerçants du marché de gros. Ce sont eux en effet qui s’occupent de «la vente». Contactées par L’Economiste, les autorités provinciales ont confirmé la mise en place de cette décision en précisant qu’elle ne concerne que les habitants de Sidi Ifni Centre et qu’elle a été appliquée après réunion des responsables à la Province. «Pour ce qui est des douars les plus touchés, nous avons acheminé les aides alimentaires gratuitement par hélicoptère», souligne un responsable. En revanche, «pour ce qui est des légumes, nous les cédons moyennant paiement pour alimenter la Caisse de solidarité envers les sinistrés que nous avons mis en place», a-t-il ajouté. Pour les responsables, le prix à payer est «symbolique», mais est-il nécessaire de l’imposer à une population déjà frappée de plein fouet par les inondations? La plupart des habitants ont vu leur biens soit emportés par les eaux, soit endommagés. Indépendamment du fait que ces gens aient les moyens de payer ou pas, une aide reste une aide. Faut-il débourser de l’argent pour l’avoir, particulièrement en ce qui concerne les sinistrés qui doivent sentir un élan de solidarité à leur égard. Pour les autorités locales, c’est « simplement une gestion intelligente et souple des aides » (sic).
Il faut rappeler que vu que l’accès à Sidi Ifni était impossible par route après les inondations, c’est par voix maritime que des denrées de première nécessité ont été envoyées à partir du port d’Agadir : Eau potable, légumes, lait, riz, bonbonnes de gaz … 10 bateaux ont été envoyés le 1er décembre et 4 autres le jour suivant. Sachant que les armateurs d’Agadir ont gracieusement mis bateaux et personnel à la disposition des autorités en signe de solidarité avec les populations sinistrées. En attendant, à Sidi Ifni, les gens subissent une situation absurde d’autant plus que certains vendeurs n’ont pas hésité à augmenter les prix et leurs marges. Sans scrupules.

Publié 10 décembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Solidarité

Insertion professionnelle : Agadir s’occupe de ses handicapés

MAP – lematin.ma

Créer des espaces d’information, de communication et de dissertation, sur l’intégration professionnelle des jeunes en situation de handicap. Ph : anais-maroc.org

La ville d’Agadir s’apprête à accueillir, les 5 et 6 décembre, les travaux d’un Salon international sur l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap, organisé par l’Association de l’enfance handicapée, en présence de plus de 80 participants venus du Maroc et de l’étranger.

Ce Forum, qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des personnes en situation de handicap, comporte une série d’activités visant à servir de plateforme d’information, de sensibilisation, de dialogue et d’échange d’expériences et d’expertises entre les divers intervenants au Maroc et à l’étranger.

Un communiqué des organisateurs indique que ce Salon s’inscrit dans le cadre du projet «Action concertée pour une meilleure intégration professionnelle des jeunes en situation de handicap dans le Grand Agadir», mis en œuvre par l’Association de l’Enfance handicapée, en partenariat avec Handicap International et avec le soutien de l’Union européenne et de la Coopération monégasque.

Ce projet vise à contribuer à l’amélioration du rôle de la société civile pour des conditions socioéconomiques favorables aux jeunes en situation de handicap du Grand Agadir, via la mise à niveau des prestations de formation et d’insertion professionnelle des intéressés et le renforcement de la participation du tissu associatif aux dispositifs locaux d’insertion de cette catégorie cible.

Le Salon prévoit de se pencher sur la réalité et les perspectives de l’intégration professionnelle des jeunes en situation de handicap, au niveau national et international, et les divers acteurs devront partager leurs expériences dans le domaine et débattre des problématiques et alternatives possibles pour répondre aux besoins des familles et des personnes concernées.

Cette activité ambitionne, selon ses initiateurs, de créer des espaces d’information, de communication et de dissertation entre les acteurs institutionnels et les représentants du secteur privé et de la société civile, sur l’intégration professionnelle des jeunes en situation de handicap et les expériences réussies dans le domaine à l’échelle nationale et internationale.

Des experts nationaux et internationaux venus de France, d’Allemagne et d’Italie feront ainsi part de leurs expériences dans le domaine et participeront aux débats sur le cadre juridique national et international et les projets de micro-entreprenariat mis en place par les divers acteurs.

Publié 5 décembre 2014 par Michel Terrier dans Actualité, Agadir, Associations, Société, Solidarité

%d blogueurs aiment cette page :