Izorane N’Agadir   4 comments

        Monsieur Mohamed BAJALAT  Adjoint au Maire, Vice-Président de la Région Souss Massa Draa, responsable du Patrimoine, instigateur de cette Association.

CONTRIBUTION AU PROJET DE CRÉATION D’UN FORUM DE TOUS LES ANCIENS D’AGADIR

Depuis la catastrophe du 29 février 1960, notre ville a été reconstruite et son espace urbain ne cesse de croître mais nous constatons, avec regret, que la douleur des sinistrés a été oubliée et que le passé ainsi que le patrimoine d’Agadir ont été occultés. Les anciens d’Agadir ont été marginalisés et n’ont pas toujours eu leur mot à dire dans le processus de reconstruction de la ville martyre.
Combien de fois n’a-t-on pas entendu ou lu qu’ Agadirn’a ni passé ni identité ? certains prétendent même qu’elle est sans âme !!
Nous rétorquons vigoureusement à ces gens que nous sommes fiers de notre ville et que I’Histoire et l’âme d’une cité ne se résument pas à des murs et des bâtisses.. . Certes, Agadir a été détruite presque totalement par le terrible séisme du ramadan 1380 de I’Hégire mais, fort heureusement, son passé, sa mémoire et son identité sont portés par ses enfants et leurs descendants qu’ils soient musulmans, juifs ou chrétiens. TOUS les morts sont NOS morts.
Le cinquantenaire de la tragédie est une opportunité que nous devons saisir pour rendre hommage à nos martyrs et reconstituer le  « puzzle » de notre mémoire collective. Il est de notre devoir de restaurer cette mémoire, de la garder tel un trésor et la transmettre à tous les gadiris qu’ils soient résidents ou qu’ils fassent partie de la diaspora gadirie à travers le monde.
A cette occasion, nous tenons à faire part de notre profonde reconnaissance à la Nation car la reconstruction d’Agadir est l’oeuvre d’un élan de solidarité de tout le peuple marocain. Il y a lieu de souligner également le rôle extraordinaire des forces armées royales au lendemain du séisme dans les opérations de secours menées sous le Haut Commandement de Feu Sa Majesté Hassan II alors Prince Héritier. Les gadiris n’oublieront jamais les larmes de Feu SaMajesté Mohammed V devant l’ampleur de la catastrophe et se souviendront à jamais des phrases prononcées par le souverain appelant à la reconstruction immédiate d’Agadir.
De nombreux pays amis ont spontanément porté secours au Maroc lors de cette tragédie, qu’ils trouvent ici le témoignage de notre infinie gratitude et notre profond respect.
Désormais,nous, sinistrés et enfants de sinistrés, légitimes héritiers de la mémoire d’Agadir, avons pour obligation et pour devoir de sauvegarder et perpétuer la mémoire identitaire et la spécificité de notre ville.
Nous avons donc pris l’initiative de créer un espace de réflexion et d’échanges pour mener des actions citoyennes visant à réhabiliter l’Histoire d’Agadir, sauvegarder la mémoire de cette ville martyre et impliquer les fils d’Agadir dans la vie de la cité.
Voici, par ailleurs, quelques idées que nous lançons pour réflexion:

-Créer un espace de contacts et de dialogues entre TOUS les anciens d’Agadir.
-Reconstituer la mémoire collective de la ville et de ses enfants.
-Valoriser le patrimoine culturel de la ville.
-Militer pour la reconsidération des sinistrés et de leurs descendants.
-Favoriser et intensifier les rencontres entre les anciens d’Agadir d’ici et d’ailleurs par une commémoration annuelle (le 2 ramadan)
-Rendre hommage à la mémoire de TOUS les martyrs sans distinction de nationalités ni de religions.
-Rendre hommage aux défunt ssouverains SM Mohammed V et SM Hassan II.
-Témoigner notre grande reconnaissance à la Nation marocaine et saluer la solidarité des autres nations.
-Honorer le sens du sacrifice et de I’effort des gadiris qui ont rebâti leur ville gràce à leur détermination et leur foi.
-Elargir la coopération, les rencontres et les échanges avec des villes qui ont connu le même drame.
-Participer d’une manière concrète et effective dans le projet de société de la ville en tant que partenaire privilégié, interlocuteur écouté et associé incontournable auprès des institutions élues, des administrations, des associations et autres représentations de la société civile.
-Représenter la ville dans les événements et auprès des institutions internationales relevant de la thématique de I’Identité multiple, de la Mémoire, du Patrimoine et de la Reconstruction.
-Prendre les témoignages précieux des sinistrés encore vivants, réunir le maximum de photos, noter le maximum de noms de famille afin d’éditer un livre et créer un site internet.
-Faire découvrir l’Histoire d’Agadir depuis l’Antiquité.

Le bureau.

2 vidéos de Brahim 1129 :

Izorane N’Agadir

Monsieur Kabbage reçoit Izorane N’Agadir

publié 6 mai 2011 par Michel Terrier

4 réponses à “Izorane N’Agadir

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Comme beaucoup de gens d’Agadir j’ai lu l’article:
    http://www.libe.ma/La-Marina-d-Agadir-en-phase-de-couler-le-port-de-peche_a51543.html
    de Hassan Bentaleb paru le 24 juin dernier. J’avoue que j’ai eu un haut le cœur épouvantable. Tellement j’étais dégoûté par la cupidité de certains qui ne reculent devant rien pour se remplir les poches. Quitte à priver toute une population de son gagne-pain et toute une ville de son port de pêche. Fermer le port de pêche pour en faire un quartier dédié aux appartements de joie c’est faire preuve d’un mercantilisme qui n’a d’égal que l’avidité excessive de ceux qui sont derrière cette macabre machination.

    Ce port de pêche nourrit plus de 60.000 familles. En offrant des opportunités de travail à des milliers de gadiris. C’est ce port qui lui a donné sa renommée à Agadir. C’est ce port qui l’a nourrie aux moments les plus difficiles. C’est ce port qui l’a fait connaitre. Maintenant qu’on a gouté à l’argent de l’immobilier dans la Marina, le port est devenu la proie des prédateurs habitués à l’argent facile. Ce qui est incroyable dans cette affaire c’est la facilité avec laquelle ces meneurs ont pu convaincre ces élus de la pertinence d’une telle mutilation. Cela démontre le peu de considération qu’ont nos élus pour les citoyens qui ont voté pour eux ainsi que la légèreté avec laquelle sont traitées les affaires.

    Le déclassement d’un port avec tous ses terre-pleins gagnés sur la mer, ne peut se faire avec une telle facilité ! Des études et des enquêtes poussées, englobant tous les aspects de l’impact d’une telle décision qui est lourde de conséquences, doivent être menées par des experts de haut niveau. Privilégier le statique qu’est l’immobilier sur le dynamisme de la pêche relève du surréalisme et ne se décide par sur la base de faux arguments avancés par ces charognards. Et pendant qu’ils y sont pourquoi ne pas utiliser tout le port pour la plaisance, puisque c’est si important et transférer toutes les activités, pêche et autres, vers d’autres ports. Comme celui d’Ifni par exemple, où des centaines de millions de dirhams ont été dépensées sans résultat, juste par ce que des élus, toujours les mêmes, l’ont voulu. Si une telle décision est adoptée ce sera la catastrophe à coup sûr.

    Désolé, les gens d’Agadir ne se laisseront pas faire. Et rien ne séparera la ville de son port de pêche. Les temps ont changé et les recours contre ce genre d’abus sont multiples. Ceux qui aiment Agadir sans son port de pêche n’ont qu’à aller ailleurs. Il faut bloquer la route à ce projet qui n’a de sens que pour ceux qui ne pensent qu’à leur poche et maintenant. Ils n’ont pas de scrupules à priver toute une population de décents emplois. Pour eux la fin justifie les moyens.

    Avons-nous oublié la fermeture du port d’Agadir de 1760 qui causa le déclin de la ville et de toute la région ?

    L’Association Izorane Ou Agadir doit se manifester. Sinon, qui le ferait alors ?

  2. Ma douleur c’est la disparition du MOUN.Honte aux responsables qui ont permis son ensevelissement.

  3. je suis membre de l’association mais aussi un fervent défenseur de ma ville. Je demande plus de démocratie au sein de l’association concernant plusieurs chaises et je tiens vraiment que Izorane aille plus loin. Merci.

  4. C’est le début d’une bataille pour défendre nos droits en tant que gadiris, et surtout les patrimoines de cette perle que nous aimons tous.

    ourrahte mohamed

Vous pouvez laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :